Purim en Israël jeremiah tours Israel

Purim en Israël ou la Fête du livre d’Esther

Purim ou la Fête du livre d'Ether - Jeremiah Tours en IsraelPourim en Israël , essayons d’y voir plus clair. Contrairement aux fêtes de Pâque et de Tabernacle qui font partie des solennités prescrites par Dieu au peuple Juif, la fête de Pourim est une fête mineure dans le calendrier Hébraïque. Elle est célébrée le 14 du mois d’Adar (généralement la deuxième semaine du mois du Février) pour commémorer la victoire des Juifs issus du premier d’exil sur leurs ennemis et surtout Haman qui est une figure de l’antisémitisme. Fort de son poste de Premier ministre du roi Xerxès Ier ou Assuérius, roi le plus célèbre de l’antique royaume de Perse, il usa de son influence pour mettre en projet le projet d’anéantir les Juifs du royaume sous prétexte qu’ils avaient des coutumes différente des autres nations (Esther 3 : 8-9). Les évènements de cette histoire se sont déroulés au milieu du Ve siècle av J.C et sont relatés dans le Livre d’Esther.

Le vocable purim* est issu de la racine Akkadienne pur signifiant « tiré au sort » et est employé en référence aux dés lancés en présence d’Haman pour fixer la date et le mois de la destruction du peuple Juif (Esther 3 : 7-14). La fête de Purim est célébrée sur trois jours en mémoire évènements précis :

  • Le 13 Adar est le jeune d’Esther en souvenir de la reine Esther qui proclama un jeune pour tout le peuple de Suse avant son intercession auprès du roi Assuérius en faveur de son peuple (Esther 4 :16).
  • Le 14 Adar est le jour de la célébration proprement dite de la fête de Pourim. Elle fut instituée par Mordekhaï (Mardoché) tuteur et cousin de la reine, en souvenir de la délivrance providentielle des Juifs (Esther 9 : 20-23).
  • Le 15 Adar « Purim de Suse » fait référence aux combats qui opposèrent les Juifs du royaume aux partisans d’Haman. C’est affrontements eurent lieu le 14 et 15 car Assuérius, sous demande de la reine Esther, le roi Assuérus accorda par décret aux juifs de se défendre de leur ennemis (Esther 9 : 13). Pour cette raison certain rabbins avancent que Pourim doit être célébré le 15 au lieu du 14.

La signification revêt néanmoins une grande importance. Dans la conscience juive, Purim est le symbole de la présence divine envers son peuple, même s’’il semble caché dans l’’Histoire, le sort de Son peuple est entre Ses mains.

De nos jours, Purim en Israël, ressemble à une grande cour de jeux où une bonne partie de la population est déguisée. Certains disent que le déguisement symbolise le fait qu’Esther est cachée son identité, à leur tour il cache derrière un personnage pendant ce jour. Purim en Israël c’est un seul jour, cependant Jérusalem à son jour bien à elle (diffèrent dès nôtres villes d’Israël) qui il est appelé « Pourim souchane »car Jérusalem est une ville qui a des remparts.

Purim en Israël , laissez-vous tenter : détente et franche rigolade garantie.

* Le son [U] n’’existant pas en Hébreux, le U se prononce OU.

L. JEREMIE

Les commentaires pour cet article sont fermés.