PESSAH

Pessah en Israël

PESSAHPessah en Israël ? Faisons le point.

La racine hébraïque P.S.H signifie « passer outre/par-dessus » dans le but d’épargner. La fête de Pessah fait référence à la délivrance de l’esclavage des Israélites en Egypte, et le début de l’Exode vers la Terre Promise. C’est la première des trois grandes fêtes que tout Israélites hommes devaient célébrer à Jérusalem (Ex.12, 13, 23, 27). Elle est célébrée durant sept jours à partir du 15 Nisan. Le premier et le dernier jour sont fériés, et entre eux il y a une période intermédiaire de jours ouvrables appelée hol ha-moed.

Plusieurs terminologies sont employées en référence à cette fête de Pessah :

  • Hag ha-matsot (la fête des azymes/pains sans levain) : en référence à l’ordonnance de manger des azymes durant sept jours (Ex.12, 15). Les enfants d’Israël devaient manger la Pâque debout, le bâton à la main, s’attendant à la délivrance que Dieu allait opérer. L’’Exode fut précipité par l’’ordre de pharaon de chasser Israël hors d’Egypte suite à la mort des premiers-nés Egyptiens. Dans cette hâte les Israélites n’avaient le temps de préparer uniquement du pain sans levain pour la route (Ex.12, 34).
  • Hag ha-pessah (la fête de Pâque) se rapporte au récit du passage du Seigneur « par-dessus » les maisons des enfants d’Israël pour tuer tout les premiers-nés Egyptiens (Ex.12, 27). Le sang mis sur le linteau des portes fut une protection pour les Israélites contre le destructeur (Ex.12, 13, 23).
  • Hag ha-aviv (la fête du printemps). Ce nom renvoie à la dimension agraire de la fête qui marque le début de la moisson de l’orge.

Les allusions aux récits de la Pâque contenues dans les chapitres 12 et 13 du livre d’Exode sont nombreuses dans le NT. Jean-Baptiste présenta Jésus à ceux qui venaient recevoir son Baptême, comme étant l’’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde (Jn 1, 29) en référence au sang de l’’Agneau qui a protégé les familles juives du destructeur. L’’apôtre Paul dira dans 1 Cor.5, 7 que Christ est notre Pâque. Il était sans défaut, comme l’’Agneau pascal (Ex.12, 5 // 1 Pi.1.18, 19) et aucun de leurs os ne furent brisés (Ex.12, 46 // Jn.19, 36). Jésus célébra la Pâque avec ses disciples le soir de son arrestation. La Sainte Cène fut célébré avec des pains azymes.

Passer les fêtes de Pessah en Israël est une expérience unique, pour le peuple Juif et Chrétien, car son symbole est fort. Cependant il faut noter que lors des fêtes juives, dont la fête de Pessah en Israël, le prix des hôtels augmentent de 30 à 50% selon les établissements.
Passer Pessah en Israël est une expérience unique mais aussi un coût… maintenant c’est à vous de savoir si vous souhaitez tenter le coup!

 

 

L. JEREMIE

 

Les commentaires pour cet article sont fermés.